Exclusif. Plus de 700 millions de dollars pour de nouveaux avions de chasse russes : les dessous des négociations menées par une délégation algérienne à Moscou

0
14968

L’Algérie s’apprête à débloquer un budget qui dépassera les 700 millions de dollars pour acquérir 18 avions de chasse russes, a appris Algérie Part suite à ses investigations.  Il s’agit des chasseurs Su-35 de génération 4++ qui doivent remplacer les MIG-25 de l’armée de l’air actuellement en fin de vie, comme l’a si bien expliqué le site spécialisé Menadefense. Cependant, Algérie Part vous révèle les dessous des négociations secrètes menées par une délégation algérienne qui a passé 4 jours à Moscou. 

En effet, nous avons appris au cours de nos investigations que le général-major Mustapha Debbi, chef de département des approvisionnements au sein du ministère de la Défense nationale, s’est déplacé à Moscou le 23 août dernier en compagnie du général-major Mohamed Zenakhri, le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, à l’occasion du 4e Forum international militaro-technique Armée 2018 se déroule les 21-26 août à Koubinka, dans la région de Moscou.

En marge de cet événement militaire international de grande envergure, les deux généraux algériens ont rencontré secrètement Alexander Fomin, sous-ministre de la Défense russe. L’attaché de Défense auprès de l’ambassade d’Algérie à Moscou a assisté à cette réunion confidentielle au cours de laquelle les militaires algériens ont fait part de leur volonté d’entamer des négociations pour acquérir de 12 à 18 Su-35 de génération 4++. L’Algérie est prête à dépenser jusqu’à un milliard de dollars pour honorer cette commande d’équipements militaires très sophistiqués. Mais elle compte sur son traditionnel partenaire russe pour réaliser cette acquisition au meilleur prix.

Soulignons enfin que la délégation algérienne est revenue à Alger hier lundi 27 août. Pour l’heure, aucun accord définitif n’a été signé pour sceller définitivement cette nouvelle commande militaire. Mais les négociations ne devraient pas tarder à aboutir à un arrangement entre les deux pays.