Épidémie du choléra en Algérie : de nouveaux cas confirmés et le nombre des personnes hospitalisées augmente

0
15043

Contrairement aux assurances du ministère de la Santé, la réalité du terrain indique une propagation dangereuse et inquiétante du choléra dans plusieurs régions en Algérie. Lundi, en fin de journée, le ministère de la santé a révélé des nouvelles statistiques indiquant une augmentation des nouveaux cas contaminés et celle des personnes hospitalisées. 

Ainsi, désormais,  à la date du 26 août, 56 cas de choléra ont été confirmés en Algérie. Et pas moins de 161 cas ont été hospitalisés depuis le 07 août.  La répartition des cas par wilaya se présente comme suit: Bouira 03 cas confirmés sur 06 cas suspects, Blida 30 cas confirmés sur 106 cas suspects, Tipasa 12 cas confirmés sur 19 cas suspects, Alger 10 cas confirmés sur 27 cas suspects, Médéa 1 cas confirmé et enfin Ain Defla 02 cas suspects, a précisé le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le bilan précédent faisait part de 46 cas de choléra confirmés parmi les 139 cas hospitalisés.  Pour l’heure, une seule bonne nouvelle : aucun nouveau décès n’a été notifié en dehors des deux décès enregistrés au niveau de la wilaya de Blida. Les autorités algériennes continuent d’avancer que la prise en charge médicale des personnes touchées par le choléra se déroule dans les meilleures conditions à l’EHS El Kettar et l’EPH de Boufarik. D’après ces mêmes autorités, 45 cas ont été mis sortants et cas restant hospitalisés « évoluaient favorablement ».

Le ministère de la Santé a appelé qu’en cas d’apparition de diarrhée et vomissements, il est impératif de se présenter dans une structure de santé la plus proche, de se réhydrater en prenant suffisamment d’eau et de Sels de réhydratation orale (SRO) et d’apporter une attention particulière aux enfants et aux sujets âgés.