Une véritable hystérie collective s’est répandue autour de l’épidémie du choléra en Algérie. Une hystérie renforcée par des rumeurs infondées et mensongères diffusées massivement sur les réseaux sociaux par des internautes inconscients. 

Non, il n’y jamais eu de 100 mille personnes contaminées par le choléra ! 

Cette information est totalement fausse. C’est une Fake News qui fait des ravages et sèment une véritable frayeur. Il n’y a que 46 cas confirmés parmi les 139 hospitalisés depuis le 7 août. La situation est donc loin d’être catastrophique et horrible comme le laissent entendre les rumeurs malsaines. Il faut se fier uniquement aux chiffres officiels des organismes du ministère de la Santé qui reflètent la véritable situation de l’épidémie du choléra en Algérie.

 Non, les voyageurs algériens ne devront pas fournir une attestation d’un médecin ou d’un centre spécialisé stipulant qu’ils ne sont pas porteur de la maladie !  

C’est une autre Fake News qui fait mal, très mal aux Algériens ne leur faisant croire que leur pays sera bientôt mis en quarantaine. Ni la France, ni aucun autre pays européen n’a imposé une quelconque restriction à l’encontre des voyageurs en provenance des aéroports algériens. Aucun certificat médical n’est, d’ailleurs, réclamé en raison des cas confirmés de choléra. Toutes ces informations sont totalement infondées. Par ailleurs,  aucune interdiction de circuler n’a été décrétée en Algérie. Aucune interdiction de vols ne serait programmée par les autorités qui invitent la population au calme et précise qu’il “ne faut pas écouter les fausses nouvelles d’internet”. Un conseil qu’il faut suivre à la lettre car toutes ces Fake News affaiblissent dangereusement la lutte contre cette épidémie. Une lutte qui a besoin de l’effort de tous les Algériens et d’un véritable engagement citoyen en faveur de l’amélioration de l’hygiène publique.

Il ne faut pas boire l’eau de robinet parce qu’elle est contaminée par le choléra !

Encore une fausse information. le Directeur général de l’Algérienne des Eaux (ADE),Ismaïl Amirouche, a rassuré que l’eau du robinet, qui a soulevé les craintes de certains citoyens, redoutant une contamination de cette eau par un vibrion cholérique, est parfaitement potable est ne présente aucun risque pour la santé. “L’eau du robinet distribuée via les réseaux publics de l’ADE et de la SEAAL à travers tout le territoire national est contrôlée quotidiennement. Elle est parfaitement saine, potable et de bonne qualité“, a déclaré M. Amirouche réfutant enfin tout lien entre cette eau et l’épidémie du choléra.