Mohamed Tiarti, le nouveau chef de la police de l’aéroport d’Alger, vient de prendre de nouvelles mesures pour simplifier les dispositifs de sécurité et améliorer l’accueil des voyageurs et faciliter leurs départs ou arrivées, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. 

En effet, les policiers n’ont plus l’obligation de fouiller les coffres des voitures qui entrent aux Parkings de l’aéroport d’Alger. Par ailleurs, plusieurs portes d’entrées ont été rouvertes pour permettre aux voyageurs de ne pas subir les désagréments des longues queues. D’autre part, des instructions fermes ont été données par le nouveau chef de la police de l’aéroport d’Alger pour mobiliser en nombre suffisant les agents de la police des frontières au niveau des postes de contrôle des documents. L’objectif est de répondre aux doléances des voyageurs qui se plaignent régulièrement des longues files d’attente à leur descente de l’avion.

Ces nouvelles mesures ont été vivement applaudies par de nombreux observateurs qui ont salué l’ambiance détendue qui règne en ce moment depuis la nomination de Mohamed Tiarti à la place du controversé du commissaire divisionnaire Lahcen Hassain.