Fondateur du 1er comité autonome estudiantin de l’université de Béjaïa en 1987, ancien membre du conseil national du RCD en 1989 et 1991, ancien président de l’APC de Tinebdar en 2007, Braham Bennadji est aujourd’hui député indépendant de la wilaya de Béjaïa. Lors d’une interview accordée à Abdou Semmar, rédacteur en chef d’Algérie Part, ce député réputé pour son engagement en faveur des droits des habitants des localités de la wilaya de Béjaïa, a révélé les tenants et aboutissants du conflit commercial qui oppose le milliardaire le plus riche en Algérie, Issad Rebrab, aux autorités algériennes. Braham Bennadji nous parle également des 1500 projets économiques bloqués dans la wilaya de Béjaïa pour diverses raisons et complications socio-politiques. A voir sur :