Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part est parti à la rencontre de l’un des caricaturistes les plus talentueux en Algérie. Ghilas Ainouche est aussi l’un des caricaturistes les plus sulfureux en raison de ses dessins qui critiquent au vitriol les autorités algériennes et les grands travers de la société algérienne. Passé par le Jeune indépendant, il a travaillé aujourd’hui pour TSA, mais a aussi fait ses classes à Charlie Hebdo. A Sidi Aich, Béjaïa, il nous a ouvert les portes de son atelier privé pour nous confier les secrets de son art et ses impressions sur la situation actuelle de notre pays :