C’est peut-être la surprise de l’été. Le président français, Emmanuel Macron, est annoncé pour une visite de travail en Algérie vers la fin de l’année en cours.

Selon plusieurs médias français, le président français se rendra à Alger dans le cadre d’une visite qui le conduira également à Rabat, au Maroc, en Libye, Tunisie et, enfin, au Liban. Macron s’entretiendra avec les dirigeants des pays de la région sur des questions précises liées à l’émigration clandestine, la situation en Libye et la sécurité dans le Sahel.

Avant cette visite, le ministre algérien des Affaires Etrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu récemment avec son homologue français par téléphone. Jean-Yves le Drian s’est rendu, auparavant, en Libye pour tenter de trouver une solution à ce pays qui vit dans un chaos total.

La dernière visite d’Emmanuel Macron à Alger remonte à décembre 2017. C’était une courte visite consacrée à l’économie et à la circulation des personnes. Le chef de l’Etat français avait annoncé, dans le sillage de cette virée, une visite d’Etat pour le printemps dernier. Mais cette visite n’a pas eu lieu.

Il reste que si cette visite se concrétise, cela posera de réelles questions liées au rôle de la France pour l’élection présidentielle d’avril prochain.