Pour améliorer la qualité de ses ressources humaines, la Sonatrach lance le programme “200 Top Jeunes”, a annoncé hier jeudi le PDG de Sonatrach lors de son déplacement à Béjaïa à l’occasion d’une visite de travail au niveau des sites pétroliers de cette importante ville côtière du pays. 

“C’est un programme limité dans le temps à six mois et qui est destiné à former des jeunes aux cultures managériales. Car, pour être maintenue, la rentabilité doit être accompagnée d’une nécessaire formation”, a expliqué à ce sujet Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach. “Fondamentalement, l’année 2019 sera pour le groupe celle de la mise en œuvre du processus de réformes des ressources humaines avec l’adoption d’une stratégie plus importante et plus élaborée pour mieux gérer les intérêts du groupe”, a-t-il encore indiqué pour mettre en exergue l’importance du nouveau plan de développement lancé par ses soins depuis son arrivée à la tête de Sonatrach en mars 2017.

Abdelmoumen Ould Kaddour s’est longuement adressé aux travailleurs de Sonatrach lors de sa visite de l’unité de transport par canalisation de la Société de Transport des hydrocarbures (STH). Il a défendu la stratégie SH2030 qui “permettra à Sonatrach de passer à un autre cap dans son développement”, a-t-il promis.

“Un saut réalisable grâce aux atouts dont dispose le groupe et à la capitalisation de ses potentialités humaines et le capital expérience acquis, mais qui, pour se faire, nécessite une réforme sérieuse des ressources humaines du groupe”, a-t-il plaidé enfin pour mobiliser ses travailleurs dans un contexte mondial marqué par la transition énergétique.