Monsieur le Secrétaire Général ministère des Travaux publics et des Transports, Nous sommes un groupe de travailleurs, venons par la présente vous dénoncer  des dépassements dangereux liés à la gestion de L’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF). 
Budget de fonctionnement (Compte exploitation)
1. Ressources humaines :
 Des recrutements en masse sans prise en considération ni les besoins en la matière, ni les qualifications requises, (recrutement d’agents non diplômés et les positionner comme cadre, à titre d’exemple le chef de département : formation- parent proche au directeur des ressources humaines et des moyens)
 Positionnement  de personnel en prenant en considération des diplômes non reconnus.
 Positionnement  de personnel dans des grades et des postes  sans prendre en considération les qualifications requises, ceci fait augmenter la masse salariale d’une manière non justifiée.
 Recrutement d’une architecte en qualité de cadre dirigeant ayant une expérience professionnelle de 10 ans (dans sa propre boite) , pour raison que son père est l’ophtalmologue de Monsieur le Ministre , sachant que ce dernier ne le lui a pas recommandée.)
 Recrutement du frère du Chef de Cabinet de la tutelle, en qualité de cadre dirigeant et lui attribuant un véhicule 4X4, KIA.
 Recrutement de plus de 80 personnes du Parti TEJ, en 2013 et en 2014.
 Le projet RVB de la ligne minière est pris en otage   par le directeur du projet, M.RAHMOUNI qui a recruté dix  personnes de sa famille(le directeur Adjoint est son frère), quatre de la famille du DG d’INFRAFER) et la nièce de M.MAMADJI, directeur des marchés et des affaires juridiques à l’ANESRIF). Le personnel féminin est chômé et payé.
 Des postes et des nominations abusifs, à savoir le fils de l’ex responsable de la sécurité de la tutelle, M. Achahcha Aziz, son fils ISSAM est nommé chef de service, touchant plus de 60 000.00, pour un niveau d’instruction de 9 e année fondamentale……rattaché à la DG(attaché, pourtant rarement présent au siege).
2. Moyens
 Acquisition de valeurs  sans les inventorier, des achats qui sont offerts comme cadeaux à autrui ou pris à titre personnel (salons fauteuils ; téléphone portables ; micro-portable.)
 Affectation de véhicules ANESRIF à des personnes qui ne sont pas de l’ANESRIF avec tous les avantages   en nature, tel que l’entretien périodique, le carburant …
 Location de véhicules  pour des tierces (Personnes étranges à l’ANESRIF)
 Utilisation de véhicules de service ANESRIF, par des membres de la famille du DRH.
 Location de deux appartements pour la même période et le même cadre dirigeant (DFC)
 Location d’appartement pour le Chef de Cabinet de la tutelle
 Affectation de deux véhicules à M. le Président du Conseil d’Administration, en l’occurrence M. l’Inspecteur général (AIT ABDELLAH)
 Acquisition de deux véhicules prestigieux (AUDI / A6 et A8), utilisées par des personnes étranges à l’ANESRIF)
 Des frais de mission sont donnés pour certaines personnes d’une manière non conforme et avec des montants faramineux, tel que M.MAZAR, directeur de la communication institutionnelle et suppression des passages à niveau, Direction fantoche, pour faire bénéficier M.MAZAR du statut de Cadre dirigeant.
 Des dépenses faramineuses imputées sur le Compte exploitation surtout les projets : BITOUTA/ ZERALDA et THENIA /TIZI OUZOU.
 Engagement de consultants et paiements non conforme à la réglementation en vigueur.
 Les cadres dirigeants sont rémunérés depuis quatre mois, sans couverture  contractuelle.
 Un montant de dix  millions de dinars  (10.000.000.00 DA) ont été offert comme cadeaux  par monsieur le DG (FRIDI AZEDINE), validé et acquis par le DRHM (FRIHI MOHAMMED) et réglé par le DFC (KACIMI TALAL)
 L’ex SG du syndicat (Faiza) a bénéficié d’une Renault Fluence qui se trouve toujours chez elle ; n’ayant pas un permis de conduire, c’est son père qui la détient, en la déposant le matin à 10 heures à l’agence et la récupérer l’après –midi. Le véhicule sert de gagne-pain pour sa famille (Taxi clandestin) au su et au vu de tout le personnel de l’agence et avec la bénédiction du DG.
 M.MAZAR (directeur de suppression des passages à niveau et de la communication institutionnelle, direction fantoche, pour bénéficier du statut de Cadre dirigeant) possède une boite de Communication où, toutes les prestations de l’Agence se font dans sa boite.
 Remboursement des frais d’expropriation sur le compte du budget de fonctionnement, en remettant des chèques aux concernés, le cas du projet Beni Mansour/Bejaia ou le mètre carré est à 100 000.00Da /mètre carré.
 Un abus de pouvoir flagrant de Monsieur MAZAR Abdelkader  âgé de 32 ans insoumis prétendant avoir son gendre à la chefferie, cadre dirigeant dans une direction fantoche abritant tous les pistonnés .le DG lui à attribué un poste de directeur pour servir de contact avec les sociétés étrangères partenaire avec  l’ANESRIF.
 Une vidéo de huit minutes réalisée à raison de 4 000 000 .00 DA.M.MAZAR, ne fait que dépenser.
 On constate l’absence frappante de  M. le DG au siège, qui fuit les réclamations des entreprises et certains prestataires. La gare de Beni Saf a été depuis plus d’une année et certaines prestations ne sont pas encore réglées, car elles ont été réalisées à la carte, sans même, l’émission d’un bon de commande, en bonne et due forme.
 Le Conseil d’Administration de l’ANESRIF est suivi, chaque fois réuni, par des cadeaux faramineux offerts à certains Administrateurs, notamment le Président et ce, pour valider les fautes de gestion de M. le DG et son restreinte équipe, formée du directeur des Marchés, le DRH et le DFC.
Agissement du DG et son équipe :
L’état policier est instauré au niveau du siège, au point  de croire que nous sommes à Djibouti ou en Somali et jamais en Algérie. Les agents de sécurité de l’ANESRIF (siège) sont devenus une milice, casqué  par le DRH.
Le personnel travaille sous pression et menace, surtout le personnel féminin qui ne répond pas aux besoins du DRH (………..), béni, par le DG, qui le protège au su et au vu de tout le monde.
 Le DG sait faire taire certains responsables de la tutelle, par des cadeaux inimaginables et qui deviennent ses propres protecteurs tels que le Chef de Cabinet et l’Inspecteur Général.
Le DG organise des cérémonies malgré la situation financière que traverse le pays actuellement, en exhibant surtout le personnel féminin, certains biens sûrs, pour  que ces dernières obéissent et servent à des personnes étrangères de certains groupements d’entreprises et à M. l’Inspecteur général de la Tutelle. La quasi-totalité des promotions du personnel féminin, au niveau de l’ANESRIF est validée par M.AIT ABDELLAH.
Malgré les multiples rapports adressés à M. L’Inspecteur général et à M. Le Chef de Cabinet, néanmoins aucun contrôle, n’a été effectué, à l’effet.
M. MAMADJI  a placé sa maîtresse, chef de département Juridique. La direction des Marchés est un véritable BAZAR. Paiement de situation de révision des prix pour des marchés non réalisés, anomalies et transgressions réglementaires pour l’exécution de certain nombre de marchés.
Tous les moyens sont utilisés pour générer de la finance sans trace.
Concours Définitif
Projet  SAIDA  TIARET
 Constat de vol et de revente  de matériaux du chantier, déjà payés par le trésor public à des entreprise tiers, au su du maitre  d’ouvrage  l’Anesrif et sans réaction de sa part,
 Mise en dépôt définitif de matériel mobile et en état pour avantager un autre matériel non mobil et le transport à de grandes distances générant une plus-value de transport
 Changement des termes des définitions des prix autorisant la fourniture de matériaux périssables à l’instar du rail qui était importé en 2001 et qui ne peut être posé qu’à la fin du projet qui n’est pas défini à ce jour.
DIVERS :
 Autorisation d’importation  de la fourniture  te de matériaux non seulement disponibles sur le marché national, mais avec une surfacturation en euro (150 millions en EURO)
 Paiement des plus-values de transport en euro et sur des distances fictives.
 Des sous traitance déguisées et non déclarées sur plus de 50% du total du marché ce qui constitue une fraude et un motif de résiliation au tort exclusif.
 Les travaux de prestations réalisés dans le cadre de la cotraitance par les sociétés de droit Algérien sont payés en euro,
 Manipulation de la définition des prix en donnant ainsi des avantages aux sociétés  françaises.
L’agence est prise en otage par ces personnes, qui constituent une association de malfaiteurs :
 Le Directeur Général (FRIDI AZEDDINE);
 Le Directeur de Ressources Humaines et des Moyens (FRIHI Med) ;
 Le Directeur des Marchés et des Affaires Juridiques (MAMADJI YAZID)
 Le Directeur de la communication institutionnelle et suppression des passages à niveau (MAZAR ABDELKADER),
 M.MAMADJI YAZID est impliqué dans l’affaire de Rail Electr. Annaba, pour disparition de matériel important et si couteux.
Monsieur le Secrétaire Général, un contrôle spécifique et net, est sollicité par vos soins, pour s’assurer de tous ce que nous venons de développer pour dénoncer :
 Les dépenses démesurées et non justifiées, dans sa majorité ;
 Travailleurs invisibles (payé et chômés)
 Avantages luxueux, pour certains, tels que le DG et sa famille, le Chef de Cabinet et l’inspecteur Général de la tutelle, M.MAZAR, M.MAMADJI. M.FRIHI et M.KACIMI.
 Absence totale contrôle (protection par certains responsables de la tutelle)
 Une fuite en avant financière et une gestion  non scrupuleuses des deniers publics(les deniers publics sont devenus pour M. Fridi, sa propre fortune.).
Nous estimons que la présente, cette fois-ci, est tombée entre de bonnes mains. Nous avons appris de vous, l’homme honnête, crédible. Nous croyons toujours que l’Algérie a ses Hommes qui la protègent et protège ce peuple. Nous vous avons confié cette requête vous en  accablant le cou devant DIEU.
Un groupe de travailleurs à l’ANESRIF