Après des années d’abandon, les restes de chrétiens et juifs enterrés sur des cimetières de la wilaya de Oum El-Bouaghi, à l’est du pays, pourront désormais  se reposer dans un lieu salubre.  Les autorités de cette wilaya ont indiqué, en effet, qu’elles ont décidé de construire un cimetière chrétien central où seront placées les tombeaux essaimés dans les cimetières de Ain-El Beida, d’Aïn Mlila, Aïn Kercha et Aïn Bebouche.

Selon la chargée de communication de la wilaya de Oum El-Bouaghi, qui s’est exprimée dans une déclaration faite à l’APS, les restes des personnes exhumées ont été réinhumés au cimetière chrétien situé à la cité Abed Allaoua d’Oum El Bouaghi (plus connu sous le nom de “Djebanat Lihoud”) qui a été « spécialement aménagé à cet effet ». L’initiative vise à « améliorer l’entretien de ces lieux tout en respectant la mémoire des morts ».

Pour ceux qui peuvent s’inquiéter, les autorités ont expliqué que l’opération a été confiée à « une entreprise spécialisée ».

Avant ces précisions, certains citoyens ont exprimé leur colère, pensant que les sépultures ont été vandalisées comme c’est souvent le cas dans d’autres cimetières chrétiens et juifs à travers le pays.

Les transferts et l’entretien des cimetières chrétiens a fait l’objet d’un accord en 2016 entre les gouvernements algérien et français.