Même un événement planétaire comme la Coupe du Monde peut servir de prétexte pour des Algériens afin de quitter le pays. Ainsi, 29 algériens sont toujours retenus au pays de Poutine. Ils voulaient profiter de leur présence lors de la Coupe du Monde pour émigrer de manière illégale en Europe occidentale.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Benali Cherif a indiqué « qu’il s’agit de 29 ressortissants algériens qui  ont effectué le déplacement en Russie dans le cadre de la coupe du monde et qui ont depuis tenté de rejoindre clandestinement d’autres pays frontaliers de la Russie notamment la Finlande, l’Ukraine et la Biélorussie ».

Il a ajouté que « ces ressortissants ont fait l’objet d’arrestations par les autorités russes pour tentative de franchissement illégal des frontières de la Fédération de Russie ». Le Porte-parole du MAE a affirmé « que les ressortissants algériens se trouvent actuellement dans des centres de rétention et non des centres pénitentiaires à Saint-Saint-Pétersbourg, Kyborg, Kalingrad, Belgograd et en Biélorussie ».

Selon le même haut responsable, les Algériens ne sont pas les seuls à être concernés par cette situation. « Cette situation concerne des centaines de ressortissants d’autres nationalités et le nombre des ressortissants algériens est de loin inférieur à celui des ressortissants des autres pays notamment arabes et africains ».