Les officiers de la police considérés comme des fidèles à Abdelghani Hamel, l’ancien patron de la police algérienne, sont en train de “sauter” les uns après les autres. Cette fois-ci, c’est au tour du commissaire divisionnaire Lahcen Hassain, responsable de la police des frontières à l’aéroport international d’Alger, d’être limogé de son poste, a-t-on appris de sources sûres. 

Le chef de la Police à l’aéroport d’Alger était dans le viseur des nouveaux patrons de la DGSN depuis plusieurs semaines. Plusieurs informations ont circulé ces derniers jours sur les relations entretenues par Lahcen Hassain et plusieurs personnalités dans le monde des affaires. Mais, à l’heure actuelle, il demeure difficile de confirmer toutes ces informations car une véritable guerre de clans est en train de ravager les rangs de la DGSN depuis le départ brutal d’Abdelghani Hamel.

Selon nos investigations, le remplaçant de Lahcen Hassain s’appelle Mohamed Tiarti. Un officier respecté pour ses compétences et qui fait unanimité dans les rangs de la police. Il avait auparavant occupé la fonction de directeur de la police des frontières à l’aéroport de Béjaïa.

Par ailleurs, d’après nos sources, Hamid Goussem, le directeur de la Police de l’air et des frontières (PAF), sera bientôt mis à la retraite. Il s’agit d’un autre haut responsable réputé pour sa proximité avec Abdelghani Hamel.