Pour une fois, des villes algériennes sont classées dans le « top 10 » mondial. Mais cela n’a rien à voir avec une quelconque prouesse. C’est par le simple fait de la nature. Dans un classement rendu public par le site Mastodon Tetaneutral.net, 8 villes algériennes sur 10 ont enregistré les températures les plus élevées au monde durant la journée de samedi 21 juillet.

Ainsi, Ouargla (50°), suivie respectivement de Touggourt (49,6°), El-Oued et Hassi-Messaoud (49,5°), puis Adrar et In-Salah (48,3°), puis Timimoun (48,2°) occupent les 7 premières places de ce classement hors norme. La ville iranienne de Omidieh (47,9°) est classée 8ème, suivie d’une autre ville iranienne Safi-Abad Dezful avec 47,8°. La ville algérienne de Reggane ferme le top 10 avec une température de 47,7° Celsius enregistrés. Beni-Abbès et El-Goléa suivent derrière.

Une vague de chaleur particulièrement élevée est en cours en ce moment dans les villes du sud algérien. Selon l’ONM, l’Office national de météorologie, cette vague de chaleur persistera encore dans les jours à venir.