“L’équipe de France ressemblait à l’équipe d’Afrique. En vrai, c’est l’Afrique qui a gagné, les immigrants africains qui sont arrivés en France. (…) L’Afrique a tellement été méprisée et, dans ce Mondial, la France gagne grâce aux joueurs africains ou fils d’Africains”. C’est avec ces mots que le président vénézuélien Nicolas Maduro a résumé la victoire de l’équipe de France au mondial 2018 organisé en Russie.

Cette déclaration du président du Venezuela a suscité un énorme malaise en France.  En rappelant le passé colonial de l’Hexagone et de l’Europe, Nicolás Maduro a insisté sur l’apport des migrants, tout en demandant à ce que cette victoire mette fin au racisme et à la discrimination contre « l’hémisphère sud ». Le président a aussi demandé à la France et à toute l’Europe que, après cette deuxième étoile tricolore, cessent le « racisme » et la « discrimination » contre les immigrants africains et latino-américains.

Les propos ont fini par faire sortir de ses gonds le député et président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde qui a fait savoir qu’il allait porter plainte contre le président vénézuélien, ajoutant : « Monsieur Maduro ne connaît pas la France et j’ai envie de lui dire on t’emmerde. »