Les changements dans les corps de sécurité se poursuivent. Après des remplacements à la tête de certains chefs de la police, c’est autour du nouveau patron de la Gendarmerie d’opérer des changements dans les rangs des responsables locaux de son service. C’est ainsi que le colonel Hamiti Mouhamed a été nommé aujourd’hui mercredi en tant que commandant du 3ème région de la gendarmerie nationale, située à Béchar. Il va remplacer le colonel Ali Oulehadj Yahia.

Selon le communiqué du ministère de la Défense nationale, ce changement est intervenu en « exécution du plan de mutation pour  l’année 2018, approuvée par Monsieur le général de corps d’armée ». Auparavant, le Général-Major, Ghali Beleksir avait déjà « limogé » certains responsables de la gendarmerie nationale. Mais la communication n’a pas suivi. Les services du ministère de la Défense nationale n’ont pas rendu public des mutations à l’intérieur de ce corps de sécurité. Ce qui a suscité des spéculations surtout que c’est la gendarmerie qui est chargée de mener l’enquête sur l’affaire de la cocaïne du port d’Oran.

En plus de la gendarmerie, la police est l’institution sécuritaire plus touchée par les changements au niveau de ses structures décentralisées.