A Jijel, un joli concert, agréable et plein de légèreté devait être organisé le 14 juillet dernier en présence des artistes algériens les plus populaires comme MOK Saib, Meziane Amiche et Freeklane. Malheureusement, ce rendez-vous tant attendu par les habitants d’une région caractérisée par la morosité, a été gâché et annulé à la dernière minute à cause de l’amateurisme des autorités de la wilaya de Jijel. 

En effet, la direction de la Culture de la wilaya de Jijel a bâclé les préparatifs de ce concert ne prévoyant même pas des équipements de base pour permettre aux musiciens de se produire devant leur public. Le programmateur de ce concert, l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA), avait adressé toute une fiche technique à la direction de la Culture de la wilaya pour préparer cet événement.

A leur surprise générale, à leur arrivée sur les lieux, les artistes découvrent une scène dépourvue de tous les moyens nécessaires à un concert de musique. Scandalisés, les artistes ont annulé leur prestation et le public est reparti avec une énorme déception.

Pour voiler leur incompétence, les responsables de la direction de la culture de la wilaya de Jijel ont porté de graves accusations à l’encontre des trois artistes qualifiés de “snobs” et de “méprisants” à l’égard du public “jijelois”.