L’Inspection régionale de travail de la wilaya d’Alger a considérée que la grève prévue par les mécaniciens d’Air Algérie à partir du 31 juillet prochain est tout simplement illégale, nous apprend un document exclusif obtenu par Algérie Part. 

Ce document est une correspondance adressée le 9 juillet dernier par cette instance dépendante du ministère de Travail au président du syndicat national des mécaniciens de la maintenance avions (SNTMA). L’inspection de Travail a considéré que ce syndicat n’a pas respecté les procédures nécessaires avant de lancer son appel à la grève.

Une grève qui pourrait causer des dommages irréparables en pleine saison estivale à Air Algérie où tous les avions sont fortement mobilisés pour assurer de très nombreux vols. C’est la saison la plus stratégique pour la compagnie nationale. C’est dire que ce débrayage risque d’aggraver son déficit et sa mauvaise situation financière.