M. Abdelkhader, l’ex-chauffeur particulier du général-major Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, est bel et bien impliqué dans l’affaire de « Kamel le Boucher », le principal suspect dans le scandale de la cocaïne du port d’Oran. 
Interpellé et placé en détention préventive, ce chauffeur avait entretenu des relations douteuses et opaques avec le milliardaire controversé Kamel Chikhi, alias Kamel le Boucher, ont confirmé au cours de leurs investigations les enquêteurs en charge de ce dossier. Ce chauffeur était d’ores et déjà impliqué dans plusieurs affaires d’escroquerie. Réputé pour sa mythomanie, il allait au devant de cercles d’affaires à Alger en prétendant qu’il était l’émissaire de l’ex-patron de la DGSN. Et c’est ainsi qu’il avait arnaqué plusieurs hommes d’affaires.
Rappelé à l’ordre à maintes reprises, l’ancien chauffeur n’hésitait pas à commettre encore son forfait causant ainsi un énorme tort et préjudice au général-major Abdelghani Hamel. Ce dernier avait été prévenu, à plusieurs reprises, par ses proches et amis contre les agissements indélicats de son ancien chauffeur.
Pourquoi alors abdelghani Hamel ne s’est pas séparé de son chauffeur ?
Aujourd’hui, tout porte à croire que cet escroc se comportait remplissait les poches en faisant miroiter à des hommes d’affaires « une intervention d’en haut » dans le but de « protéger leurs business ».
 »Un baratin qui a malheureusement fait plusieurs victimes et l’ex DGSN s’en trouve éclaboussé, même si s’est de manière indirecte, lui qui n’a jamais réagi malgré les mises en garde » fulmine un cadre des services de sécurité.
 » La moindre des choses aurait été de lancer une enquête par les services internes de nos services » nous dira la même source.
Les enquêteurs en charge de l’affaire « Kamel le Boucher » et du scandale de la cocaïne du port d’Oran tentent toujours d’explorer cette piste et de situer les responsabilités de chacun.
Nous reviendrons prochainement sur ce dossier avec de nouvelles révélations.