« Le groupe Sonatrach constitue « le cœur battant de l’économie nationale et une ligne rouge ». C’est avec ces mots que le ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, a lancé un très sévère avertissement contre ceux qui « ceux qui tentent de semer la zizanie sachent que le groupe Sonatrach est le cœur battant, actuel et futur, de l’économie nationale, et qu’il appartient à l’ensemble d’accompagner cette nouvelle dynamique économique, avec clairvoyance et responsabilité afin de relever les challenges futurs », a-t-il lors de son déplacement au su du du pays, à In Amenas dans la wilaya d’Illizi. 

Accompagné lors de cette visite du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, et du président directeur général du groupe Sonatrach, Abdelmoumène Ould-Kaddour, Bedoui a fait savoir également que « les efforts de l’Etat se poursuivront dans la recherche concernant les ressources souterraines pour en faire un levier de développement, jusqu’à atteindre la transition énergétique escomptée à travers la quête d’autres sources d’énergie ».

Le ministre de l’Intérieur a profité sa visite pour inaugurer l’unité de séparation et de boosting gaz d’Alrar (120 km Nord d’In-Amenas). Implanté à l’entrée de la zone d’Alrar, relevant de la direction régionale Sonatrach de Stah, cet important projet énergétique, dont la capacité est de 24,7 milliards m3/jour, permet de séparer le gaz et de récupérer le condensat vers la station de traitement au niveau de la direction régionale de Stah.