“Le groupe Sonatrach constitue “le cœur battant de l’économie nationale et une ligne rouge”. C’est avec ces mots que le ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, a lancé un très sévère avertissement contre ceux qui “ceux qui tentent de semer la zizanie sachent que le groupe Sonatrach est le cœur battant, actuel et futur, de l’économie nationale, et qu’il appartient à l’ensemble d’accompagner cette nouvelle dynamique économique, avec clairvoyance et responsabilité afin de relever les challenges futurs”, a-t-il lors de son déplacement au su du du pays, à In Amenas dans la wilaya d’Illizi. 

Accompagné lors de cette visite du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, et du président directeur général du groupe Sonatrach, Abdelmoumène Ould-Kaddour, Bedoui a fait savoir également que “les efforts de l’Etat se poursuivront dans la recherche concernant les ressources souterraines pour en faire un levier de développement, jusqu’à atteindre la transition énergétique escomptée à travers la quête d’autres sources d’énergie”.

Le ministre de l’Intérieur a profité sa visite pour inaugurer l’unité de séparation et de boosting gaz d’Alrar (120 km Nord d’In-Amenas). Implanté à l’entrée de la zone d’Alrar, relevant de la direction régionale Sonatrach de Stah, cet important projet énergétique, dont la capacité est de 24,7 milliards m3/jour, permet de séparer le gaz et de récupérer le condensat vers la station de traitement au niveau de la direction régionale de Stah.