Malgré la crise économique, le gouvernement ne lâche pas ses projets. Même avec un peu e retard, les autorités sont apparemment décidées à aller au bout de leurs projets. Elles veulent notamment concrétiser le projet de créer de nouvelles wilayas.

L’annonce a été faite, jeudi, au siège du Conseil de la Nation, par le ministre de l’Intérieur. Nouredine Bedoui a annoncé que le gouvernement a déjà dégagé plus de 30 milliards de centimes pour la création de nouvelles wilayas. Il s’agit notamment des wilays déléguées du Sud, que sont Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Béni Abbès, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaier et El Meniaa. Ces villes ont été portées au rang de wilaya déléguée en mai 2015.

Selon Nouredine Bedoui, tout est apparemment prêt. Les autorités n’attendent que le feu vert de la présidence de la République pour concrétiser le projet. Mais aucune date n’est encore fixée pour cela.

En parallèle, les autorités vont ériger certaines daïras des Haut-Plateaux en wilayas déléguées en attendant des villes du Nord du pays.

Ce nouveau découpage appelle, à moyen terme, un nouveau découpage électoral. Les nouvelles wilayas auront donc leurs députés dont le nombre devra augmenter. Des élections législatives anticipées seront également nécessaires.