Des dizaines de citoyens marocains, brandissant des drapeaux de leur pays et rassemblés sur la plage de Essaïdia, voisine de Marset Ben M’hidi à Tlemcen, ont demandé à entrer sur le territoire algérien.

« Nous voulons entrer en Algérie. Nous avons demandé nos droits, mais nous n’avons rien obtenu », ont indiqué certains de ces marocains, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

« On a demandé nos droits, on nous a dit de partir, parce que nous ne sommes pas Marocains », se plaignent ces jeunes qui semblent avoir notamment réclamé du travail.

Les régions frontalières du Maroc sont régulièrement secouées par des troubles sociaux. La ville de Jerda, située par loin de Maghnia, est en ébullition depuis plusieurs mois, à cause du chômage et la pauvreté extrême qui la caractérise.