Algérie Part présente ses excuses aux juges Abdelhamid Sahel et Boukhatem Mohamed pour le tort qui leur a été causé à la suite de notre article relatant leur convocation par les enquêteurs en charge du dossier de la cocaïne saisie au port d’Oran.

En vérité, des investigations supplémentaires ont pu confirmer que le magistrat Abdelhamid Sahel fait partie des juges qui dirigent l’expertise judiciaire sur ce scandale qui fait couler beaucoup d’encre.

Quand à Boukhatem Mohamed, il n’est concerné ni de près ni de loin par cette inquiétante affaire de la cocaïne du port d’Oran.

Nous rappelons enfin que la rédaction d’Algériepart soutient la modernisation de la justice en Algérie et appuie tous les efforts pour aboutir à la fondation d’un Etat de droit dans notre pays.