Le baccalauréat commence ce mercredi pour plus de 705000 candidats, dont 40% de candidats libres. En plus des sujets qui seront proposés aux candidats, ce sera la coupure du réseau internet qui occupera l’essentiel des débats dans la société.

Ainsi, selon un communiqué d’Algérie Télécom, la connexion Internet sera suspendue deux fois par jour tout a long de ces jours du BAC, soit au début de chaque épreuve.

« Conformément aux instructions du gouvernement visant à assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat de la session juin 2018, et suite à la demande formulée par le ministère de l’Education nationale, Algérie Télécom tient à informer son aimable clientèle que le service internet sera suspendu pendant la première heure de chaque épreuve, tout au long du déroulement de l’examen prévu à partir de demain, mercredi 20 juin 2018 », indique l’entreprise publique dans un communiqué. « Cette suspension concerne aussi bien les clients résidentiels que les  opérateurs de télécommunications, à l’exception des opérateurs économiques disposant de liaisons spécialisées, assurant un service d’intranet »,  souligne Algérie Télécom.

Selon l’entreprise publique, cette coupure, présentée par la ministre de l’Education nationale comme la seule voie possible pour éviter la triche au BAC, ne concerne pas les grandes entreprises. Mais sur les réseaux sociaux, cela ne passe pas. Beaucoup d’Internautes s’indignent de cette « restriction des libertés » que les autorités ont trouvé comme seule solution face à la triche qui gangrène la Baccalauréat chaque année depuis 3 ou 4 ans. Plus qu’une restriction des libertés, cette situation va également pénaliser de nombreuses entreprises qui comptent beaucoup sur internet dans leur activité. Mais on ne sait pas exactement combien va coûter cette rupture qui touchera également le réseau mobile. Une chose est sûre : les pertes économiques seront lourdes et discréditeront l’Etat Algérien.

Face à la grogne, la ministre de l’Education nationale en appelle au sens de la solidarité. « Cela doit être un effort collectif et les Algériens doivent être compréhensifs », a-t-elle dit récemment sur un plateau de télévision.

Voici enfin les horaires de suspension du service internet tels qu’ils ont été fixés par Algérie Télécom :

Mercredi 20 juin : de 08h30 à 09h30, de 11h30 à 12h30 et de 15h00 à 16h00.

Jeudi 21 juin : de 08h30 à 09h30 et de 15h00 à 16h00.

Samedi 23 juin : de 08h30 à 09h30 et de 15h00 à 16h00.

Dimanche 24 juin : de 08h30 à 09h30 et de 15h00 à 16h00.

Lundi 25 juin : de 08h30 à 09h30 et de 15h00 à 16h00.