L’atmosphère est vraiment délétère au sein d’Air Algérie. La compagnie nationale de transport aérien est confrontée à un véritable bras-de-fer qui oppose le PDG, Bakhouche Alleche, au syndicat du personnel national des pilotes de lignes (Ugta-PNT). Le torchon brûle entre ces deux parties comme le démontre ce nouveau document exclusif obtenu par Algérie Part au cours de ses investigations. 

En effet, le PDG d’Air Algérie a adressé le 13 juin dernier une correspondance à ce syndicat des pilotes de la compagnie pour dénoncer des “communiqués diffamatoires et insultants à l’égard des cadres dirigeants de l’entreprise”. Le PDG d’Air Algérie a même employé un ton menaçant pour rappeler à l’ordre ce syndicat qui dénonce des suspensions arbitraires de plusieurs pilotes. “Le respect que nous vouons à l’UGTA nous dicte la mesure dans nos décisions par rapport à ces agissements. Mais jusqu’à quand ?”, a affirmé  ainsi Bakhouche Alleche dans sa lettre.

Ce dernier fait comprendre ainsi à ses détracteurs qu’il pourrait sévir pour les faire taire. Le PDG d’Air Algérie reproche également à la section syndicale de l’UGTA de ne pas avoir révélé les vrais motifs des suspensions de certains pilotes accusés de manquements à la réglementation intérieure de la compagnie.

Menaces, insultes, accusations, ces conflits internes menacent dangereusement la stabilité d’Air Algérie notamment en cette période de saison estivale.