Après le ciment, voici venu le temps du fil. L’Algérie a exporté sa première cargaison de fils de coton vers la Turquie, annonce le ministère de l’Industrie dans un communiqué rendu public.

Une quantité de 25 tonnes de filés de coton, un produit semi-fini a été expédié par le port d’Oran en direction de la Turquie, précise le communiqué du ministère qui ajoute que d’autres quantités vont être acheminées vers ce pays prochainement à partir de l’usine de textile de Relizane.

Implanté sur une superficie de 250 hectares, ce pôle industriel de  textiles est le fruit d’un partenariat entre un des leaders du textiles en Turquie Taypa et de deux filiales du groupe public algérien des textiles et  cuirs Getex (C&H et l’Algérienne des textiles Texalg) et du holding public MADAR (ex.SNTA).

Ce projet d’envergure porte, dans une première phase, sur la réalisation de huit (8) usines intégrées spécialisées dans la production de textiles (chemises, pantalons jeans, articles de bonneteries, finissage de tissus…), et d’une école de formation dans les métiers du textile, avec des prévisions de production annuelle de 44 millions de mètres linéaires pour le tissage, de 12.200 tonnes pour la filature et de 30 millions de pièces pour différents produits notamment les pantalons, les tricots et les chemises. Selon les prévisions, 60% de la production de ce complexe seront destinés  à l’export.