Le désenchantement et la colère gagnent petit à petit les pilotes de ligne à Air Algérie. Algérie Part a obtenu en exclusivité un document interne publié par le syndicat des pilotes de ligne affilié (PNT) à l’UGTA qui retrace cette exaspération. 

Selon le document en notre possession, il y a des suspensions qui sont prononcées à tort et travers à l’encontre des pilotes. La direction générale d’Air Algérie est accusée ouvertement de léser les pilotes en semant une « atmosphère malsaine » dans leur quotidien.

Ce même syndicat dénonce dans sa note l’absence d’une stratégie de rentabilisation des moyens humains et matériels mis à la disposition de la direction générale d’Air Algérie. La même organisation appelle enfin les pilotes à insister sur le strict respect du régime de travail pour ne pas « ouvrir les portes aux suspensions anarchiques ».