AMEL TV, la nouvelle chaîne de télévision dirigée par le célèbre journaliste et opposant Hichem Aboud, se lance officiellement à partir de demain dimanche.

Dans un communiqué parvenu à notre Rédaction, Hichem Aboud annonce que cette nouvelle télévision privée et indépendante basée à Genève travaille également avec des sociétés de productions installées en France, Maroc, Algérie et Tunisie. Selon Hichem Abdoud, Amel TV ambitionne de combattre le radicalisme religieux et de “restituer à l’Islam l’image qui lui est sienne. Celle de la tolérance, de la fraternité et de la cohabitation pacifique”, a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Amel TV promet également d’être totalement indépendante des lobbys et pouvoirs financiers et idéologiques. “Ni financement aux origines douteuses ni lobby douteux ne sauront se cacher derrière cette chaîne qui veille à assurer un produit de qualité capable d’attirer un large audimat qui permet à AMEL TV de s’imposer aux annonceurs comme support médiatique fiable et crédible”, assure Hichem Aboud dans ce communiqué où il dévoile la grille des programmes de cette première soirée de diffusion d’Amel TV : “Causeries religieuses en arabe et français, chants religieux (madih) et un documentaire consacré à de jeunes français  et françaises convertis à l’Islam, meubleront la soirée avant la diffusion d’un documentaire sur l’Histoire des Amazigh au Maghreb. Pour clore la soirée, AMEL TV innove en diffusant pour la première fois sur le petit écran un film en tamazight-chaoui”.

Amel TV se présente enfin comme “une chaîne de débats, de décryptages et d’entretiens. Elle est ouverte à tous les courants sans exclusion et sans parti-pris. Seuls les appels à la haine, au racisme et à la radicalisation religieuse sont bannis”.