Plus de peur que de mal ! Le Président de la République Abdelaziz Bouteflika est intervenu aujourd’hui mardi lors d’un conseil des ministres pour annuler les augmentations de tous les droits pour les documents administraadmi comme les passeport biométriques et les cartes nationales d’identité.

“Lors de l’examen de ce projet de loi, et en matière de relèvement de droits à acquitter sur certains documents administratifs, le président de la République a décidé le retrait de toute augmentation de droits proposée pour les documents administratifs”, note un communiqué rendu public à l’issue de la réunion du Conseil des ministres tenue mardi sous la  présidence du président Bouteflika.

Les algériens peuvent donc savourer une véritable victoire contre le gouvernement qui voulait imposer des augmentations excessives et vertigineuses. Le passeport algérien allez devenir le passeport le plus cher au monde avec des droits de délivrance qui avoisinent les 500 euros.

La carte nationale d’identité allait coûter aussi pas moins de 2500 Da. Ce qui fait d’elle l’un des documents d’identité les plus chers au monde. Finalement, ces propositions du gouvernement pour renflouer les caisses de l’Etat paralysé par la crise financière ont été rejetées par le Chef de l’Etat.