Le cabinet de consulting sur les risques en Afrique du Nord, North Africa Risk Consulting, (NARCO) est un organisme réputé mondialement pour la qualité de ses analyses politiques et économiques sur les pays de la région. C’est un cabinet qui conseille les firmes multinationales ainsi que les différentes agences du gouvernement américain sur les questions politiques et sécuritaires dans les pays nord-africains.

Le mardi 29 mai, ce cabinet a élaboré une note approfondie qui relate et décortique tout le processus de changement qui se déroule en ce moment même au sein de Sonatrach, la compagne nationale des hydrocarbures. Des réformes qui suscitent tantôt l’enthousiasme tantôt l’inquiétude des cercles figés qui ont peur des conséquences du changement.

Le changement, justement c’est cette notion qui est largement commentée dans la note d’analyse produite par NARCO. La vision mise en place par le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour est expliquée et détaillée par NARCO qui n’a pas tari d’éloges sur les qualités managériales du PDG algérien. Un manager présenté comme un adepte de la culture américaine centrée sur l’efficacité, le pragmatisme et le travail d’équipe.

La note de NARCO revient, par ailleurs, sur l’opération conclue par Sonatrach avec ExxonMobil pour le rachat de la raffinerie d’Augusta en Italie. Une opération de qualifiée de “bonne affaire” par les experts de ce cabinet influent. La même note ne manque pas d’évoquer de grands changements qui seront bientôt apportés à la loi sur les hydrocarbures qui est en cours de révision en Algérie.

NARCO n’a pas hésité également à souligner enfin que le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour est le meilleur PDG algérien de ces 10 dernières années. Il est considéré comme le meilleur interlocuteur des multinationales pétrolières. Des réformes prometteuses, des changements qui insufflent une nouvelle dynamique et de nouveaux managers déterminés,  pour NARCO c’est le moment de “faire quelque chose de grand” en Algérie. Une note d’espoir dont les Algériens ont cruellement besoin pour s’émanciper de la sinistrose obscure qui inhibe au quotidien leur volonté.