Après les institutions de l’Etat, les particuliers. L’armée, qui construit certains modèles de la marque allemande Mercedes-Benz cherche des concessionnaires pour écouler l’excédent de ses voitures utilitaires légères.

C’est à travers un placard publicitaire que la société des industries militaires de l’armée indique vouloir chercher des concessionnaires à travers le territoire national pour vendre ses voitures aux particuliers. Jusque-là, les ventes se font aux institutions de l’Etat et aux entreprises publiques et privées.

Il s’agit notamment de l’usine de Tiaret qui assemble plusieurs modèles, dont le fourgon Sprinter ou encore le modèle 4×4. La société vendra également des bus et des camions de gros tonnage, assemblés à Rouiba. Une manière pour la société des industries militaires de rentabiliser un tant soit peu ses investissements dans le domaine du montage automobile.