Le sélectionneur national, Rabah Madjer vient de perdre la sélection nationale des joueurs locaux. Cela le conduira inévitablement à perdre les avantages liés au poste. Selon des sources bien au fait des arcanes de la fédération algérienne de football, le salaire du sélectionneur national et celui de ses adjoints seront réduits à la baisse.

La rémunération de l’entraîneur en chef, Rabah Madjer, est actuellement de 4 millions de dinars (400 millions de dinars) et ses deux adjoints Meziane Ighil et Djamel Menad empochent, eux, 1,5 millions de dinars (150 millions de centimes) par mois.

Comme l’a révélé AlgériePart, les salaires de Rabah Madjer et de ses deux adjoints ne sont pas déclarés ni à la sécurité sociale ni aux impôts. Une situation anormale vue que le reste des salariés algériens sont tenus de verser des cotisations sociales et leurs impôts.

  Il reste à savoir de combien sera évaluée la baisse du salaire de Rabah Madjer et ses adjoints qui viennent de rendre publique la liste des joueurs sélectionnés pour jouer deux matches amicaux, l’un contre le Cap Vert et l’autre contre le Portugal, au mois de juin prochain.