Inquiétant et terrifiant ! Une véritable “mafia de la viande” s’est constituée en Algérie. Une mafia qui possède ses propres abattoirs clandestins pour écouler sur le marché national des viandes douteuses et dangereuses pour la santé. Preuve en est, à Constantine, les services de sécurité ont fini par identifier l’un de ces abattoirs clandestins. 

Épaulés par des contrôleurs de la direction du Commerce, les enquêteurs des services de sécurité ont trouvé perquisitionné un abattoir clandestin situé dans la nouvelle ville de Ali Mendjli. Ce dernier écoulait de la viande non contrôlée aux boucheries de la ville. Il s’agit, malheureusement, d’une viande impropre à la consommation et dont la quantité  est estimée à pas moins de 3 tonnes.

Parmi la dizaine de vaches n’ayant pas subi de contrôle sanitaire, une parmi elles était atteinte de tuberculose, a expliqué à la radio Chaîne III le chargé de la communication de la sûreté de wilaya. Lors de leur intervention, les services de sécurité ont comptabilisé 50 peaux de vaches. Huit personnes ont été arrêtées, trois boucheries qui s’approvisionnaient auprès de cet abattoir clandestin ont été fermées et des quantités importantes d’abats ont été saisies, nous apprend encore la DGSN de Constantine. Une enquête a été ouverte et ses conclusions seront annoncées prochainement.

En attendant, les services de sécurité continuent de rechercher d’autres abattoirs clandestins dans la région de Constantine. Les algériens sont appelés à faire preuve de vigilance pour préserver leur santé.