La symbolique est très forte. John Desrocher, l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique en Algérie, s’est adressé aux Algériens depuis la mosquée Ketchoua pour leur présenter ses voeux à l’occasion du début du mois sacré du Ramadhan. 

Accompagné de sa femme « voilée » pour respecter le caractère sacré de la mosquée, le diplomate américain a prononcé quelques mots en arabe afin d’exprimer sa proximité avec le peuple algérien. L’épouse de l’ambassadeur américain a même appris à parler l’Algérien pour s’adresser à nos compatriotes. La vidéo a fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux.

Les algériens ont apprécié beaucoup cette démarche très sympathique. Une démarche à laquelle n’a adhéré aucun haut responsable de l’Etat algérien. Ni ministre, ni Premier-ministre ni même le Président de la République n’ont posté une vidéo pour présenter leurs meilleurs voeux à leur propre peuple. Visiblement, les diplomates étrangers s’intéressent beaoucoup plus à nous les algériens que nos propres hauts responsables…