La grande compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach vient de frapper un grand coup. Aujourd’hui mercredi, elle va signer un accord historique à Rome : la Sonatrach va signer au profit d’ExxonMobil, le géant pétrolier américain, un chèque de 580 millions d’euros pour acquérir une raffinerie en Italie ainsi que trois terminaux pétroliers, a appris Algérie Part de sources sûres. 

En dollars, Sonatrach devra dépenser pas moins de 700 millions de dollars, nous confirment nos sources. Cette acquisition concerne plus exactement la raffinerie d’Augusta, une ville italienne située dans la province de Syracuse en Sicile.

Dans un entretien paru ce mercredi dans les colonnes du quotidien français Les Echos, le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a confirmé que « cette acquisition est notre premier grand projet d’envergure internationale ». « Cela nous donnera plus d’autonomie et coûtera moins cher car nous contrôlerons toute la chaîne », assure Abdelmoumen Ould Kaddour.

Le PDG de Sonatrach a confirmé enfin au média français que Sonatrach s’apprête à lancer avec le géant français Total une usine pétrochimique à Arzew, près d’Oran. « Ce sera la première unité de production de propylène et de polypropylène d’Algérie », souligne enfin le patron de Sonatrach  selon lequel l’essentiel de cette production  « sera exporté vers l’Europe ».