La prochaine rentrée universitaire 2018/2019 revêt un intérêt stratégique pour le gouvernement. Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a donné, dés maintenant, des instructions fermes à tous les recteurs et directeurs des universités algériennes pour prendre un certain nombre de mesures afin de préparer das les meilleures conditions cette rentrée universitaire.

Algérie Part a obtenu en exclusivité l’instruction communiquée par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement Supérieur à tous les établissements universitaires algériens. Les dates de la rentrée, les délais de préparation, la répartition des places pédagogiques, un listing des grades et diplômes des enseignants universitaires, mise à la disposition des étudiants des programmes pédagogiques, aménagement des espaces universitaires et amélioration des services de l’accueil de l’université, le ministère a pensé à tous les aspects de la vie quotidienne sur les camps de nos universités.

Il faut savoir que la prochaine rentrée universitaire sera un défi de taille pour les autorités algériennes. Quelques 60 mille enseignants devront encadrer plus de 1,7 million d’étudiants. L’année dernière, 1.411.000 places pédagogiques et 700.000 lits ont été attribuées dans les résidences universitaires. Des chiffres qui ne traduisent pas la réalité des prestations précaires au sein de ces lieux de vie estudiantine. Et rien ne garantit que l’année 2018/2019 sera placée sous des meilleurs auspices pour les universitaires algériens.