Alors que les Algériens célèbrent la fête du travail dans des difficultés sociales énormes, le secrétaire général de l’UGTA a profité de cette occasion pour demander au chef de l’Etat de se représenter pour un nouveau mandat présidentiel.

Lors des cérémonies officielles de célébration de la journée internationale du Travail, qui se sont déroulées à Hassi Messaoud, Abdelmadjid Sidi-Saïd a remis, au ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui, « une pétition » comportant les signatures des « fédérations » de la Centrale syndicale pour « supplier » le chef de l’Etat de se représenter pour un nouveau mandat présidentiel en 2019.

En plus de cette demande officielle, les membres de l’UGTA ont porté des banderoles appelant Abdelaziz Bouteflika à se représenter pour un nouveau mandat présidentiel. « L’Algérie t’appelle, le peuple te plébiscite », peut-on lire sur une banderole.

L’appel de l’UGTA est le deuxième du genre. Il fait suite à un appel similaire fait récemment par le secrétaire général du FLN, Djameld Ould-Abbès.