La chanteuse Fella Ababsa vient de recevoir un chèque de 4 millions de Da de la part du ministère de la Culture dirigé par Azzedine Mihoubi, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Cette somme d’argent a été « arrachée » par Fella Ababsa après avoir crié pendant longtemps au scandale prétextant l’exclusion qu’elle affirme subir depuis longtemps en Algérie.

Pis encore, la célèbre chanteuse algérienne disait subir la misère sociale et la précarité parce que le ministère de la Culture ne lui permettait pas d’animer des concerts et toucher des subventions financières. Dans un récent passage sur le plateau de la chaîne libanaise MTV, Fellal Ababsa a poussé un véritable coup de gueule contre tous les directeurs et responsables du secteur culturel.

Des propos qui ont défrayé la chronique en Algérie. La chanteuse controversée est partie jusqu’à affirmer qu’elle est derrière le limogeage de l’ancien Premier-ministre, Abdelmalek Sellal ! Face à ces sorties médiatiques tonitruantes et scandaleuses, Azzedine Mihoubi semble avoir préféré « acheter » la paix avec Fella Ababsa. Une décision qui n’a pas manqué de susciter un malaise dans les arcanes du ministère de la Culture. Une générosité qui intervient au moment ou d’autres artistes algériens souffrent d’une grande précarité et meurent des suites d’une longue maladie à défaut d’une prise en charge financière de la part de l’Etat.