Les Laboratoires Pierre Fabre annoncent la création d’une société mixte avec des partenaires algériens dans le but de lancer une activité industrielle pharmaceutique pour la production de différentes familles thérapeutiques.

Réalisé dans le cadre de  la règle des 51/49 régissant l’investissement étranger en Algérie, le projet représente un investissement d’environ 15 millions d’euros et contribuera au développement du tissu industriel pharmaceutique algérien.

La société, dénommée Pierre Fabre Médicament Algérie SPA, aura pour objet la production,la distribution, la promotion médicale et l’importation de spécialités pharmaceutiques en Algérie. Plusieurs formes pharmaceutiques – comprimés, gélules, formes liquides ou pâteuses – sont envisagées en vue de leur production sur le territoire algérien. A terme, la société produira la majorité des produits de son portefeuille en Algérie.

En conformité avec les orientations fixées par les pouvoirs publics algériens, Pierre Fabre Médicament Algérie SPA contribuera au transfert de technologies et de savoir-faire médical et pharmaceutique provenant de l’expertise des Laboratoires Pierre Fabre.

 

A travers la création de cette joint-venture, les Laboratoires Pierre Fabre, 2ème groupe pharmaceutique privé français, entendent renforcer leur présence en Algérie qu’ils considèrent comme hautement stratégique dans le cadre de leur développement international.

Pour rappel, les Laboratoires Pierre Fabre sont présents en Algérie sous la forme d’un bureau de liaisonopérant dans les domaines de l’information et de la formation médicale. A travers ses nombreuses spécialités, notamment en oncologie, urologie, santé féminine, cardiologie, santé bucco-dentaire, dermatologie et dermo-cosmétique, les Laboratoires Pierre Fabre ont développé une relation fondée sur le professionnalisme scientifique et la confiance mutuelle avec de nombreux professionnels de santé algériens – médecins généralistes, spécialistes et pharmaciens – ainsi qu’avec plusieurs sociétés savantes.