Le panneau publicitaire de la societe AD Display ex Avenir Décoration tue un homme sur la rocade sud d’Alger au niveau du du double virage, connu sous la dénomination de « S », à Ben Aknoun. 

Les images sont choquantes , un homme en détresse respiratoire, des pompiers qui font leur maximum pour le sauver mais qui n’y arriveront pas et une autoroute fermée dans l’axe Ouled Fayet- Hydra .

Ce virage bien connu des Algérois est devenu incontournable pour des millions de personnes qui l’utilisent chaque jour. Hier à 23h la société AD Display a installé un panneau de 48m2 avec une grue de 25T qui n’a pas tenue la charge . Le panneau et la grue ne résistent pas et finissent par tomber sur la chaussée en bloquant pour plusieurs heures les automobilistes de la rocade sud.

Cette installation n’est pas conforme et les autorisations préalables ne sont pas conformes à la taille du panneau. Plusieurs fonctionnaires de l’Etat ont signalé en vain à leur hiérarchie le fait que la société AD Display change illicitement un petit panneau par un grand à différents endroits de la capitale .

L’autre exemple est au niveau de la sortie Ain naadja sur la même rocade sud , un panneau dans chaque sens. Seulement la loi ne permet pas cette souplesse. Cette regie d’affichage aurait dû, d’ailleurs, supprimer l’ensemble des panneaux dont elle ne paie pas la redevance à Alger et Oran. Malgré les injonctions et les demandes des autorités , cette société agit en toutes impunités à Alger , sous le couvert de qui ?

Quant à la ville d’Oran plusieurs panneaux ont été supprimés durant les semaines précédentes une véritable chasse aux panneaux publicitaires illicites a commencé. Preuve que cela est possible quand on le veut.

Plusieurs Annonceurs publicitaires ( Mobilis , Coca Cola , etc..) ont arrêté leur collaboration avec AD Display pour éviter de cautionner ce type de comportement et d’associer l’image d’une marque à celle d’un comportement irresponsable et pénalement condamnable. Depuis ce samedi matin certains internautes demandent le boycott des marques qui affichent sur les panneaux d’AD Display avec le hashtag #Khalih i khalass .

Sur le plan légal, il est légitime de s’interroger sur la suite, que fera le procureur de la République ? Avait-il les assurances nécessaires au chantier ?

Aujourd’hui c’est la photo du Président de la République qu’il exploite pour profiter d’ un appui au sein du gouvernement. Un comportement nauséabond quand on voit le nombre de familles et de citoyens qu’il aurait pu tuer. Cet homme de 45 ans est un
Mort de trop quand on sait que ce panneau n’aurait jamais dû se trouver là.

Pourtant, les autres régies publicitaires dont c’est le métier le font bien et prennent des précautions énormes. Formations de leurs équipes techniques, matériel nécessaire et respect des autorisations. Nous avons contacté un responsable d’AD Display qui dit sous couvert d’anonymat que la grue n’était pas calibrée au panneau , une erreur qui aurait pu éviter le pire.

Vendredi soir le bricolage d’AD Display et de sa filiale Mobiville n’a pas tenu. Un manque de professionnalisme qui coûte la vie à un père de famille de 45 ans. Son enterrement s’est déroulé aujourd’hui samedi au cimetière de Rouiba. Omar laisse derrière lui une femme et trois enfants qui n’auront plus jamais la même vie.

Un mort et une famille endeuillée à jamais qui resteront sur la conscience de Mourad Hadj Said, le propriétaire d’Ad Display et de ceux qui soutiennent l’impunité de cette société.

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux proches de Omar HAMMAD.