Les perturbations dans la distribution du courrier fait partie de la vie des usagers algériens ces derniers temps. Mais les responsables d’Algérie Poste ont souvent nié ce problème. Mais un document dont nous avons obtenu une copie confirme que les services Courrier d’Algérie poste connaît de graves dysfonctionnements.

Cela est notamment lié à des négligences, selon un document interne à l’entreprise dont nous avons obtenu une copie.

“Il est fort regrettable de constater un relâchement manifeste quant au contrôle de la bonne application des procédures réglementant la distribution postale, engendrant de ce fait, une mauvaise qualité de service et ce, en dépit des efforts importants consenti par Algérie Poste pour relancer le compartiment courrier”, indique ainsi le document d’Algérie Poste, signé de Samir Guerradj, directeur des études et adressé aux directeurs des unités postales. Le même responsable déplore «le manque d’implication des chefs d’établissements et chefs de centres de dépôts et de distribution».

Avant ce responsable, c’est la ministre de la Poste, Houda-Imane Faraoun elle-même qui a relevé les défaillances dans la dustribution du courrier. Il est « anormal, qu’un Algérien ait peur d’envoyer son courrier par le réseau postal ou bien de découvrir qu’un colis envoyé de l’étranger a été ouvert, ou qu’il ne lui arrivera jamais, c’est inadmissible », avait-elle indiqué lors d’une intervention radiophonique.

De nombreux Algériens se plaignent de perturbations, de retards dans la distribution du courrier. Certains reçoivent leurs courrier des mois après son émission.