Les violences qui ont ébranlé récemment les stades ces derniers jours n’ont laissé personne insensible. Le ministère de l’Intérieur, en charge de la sécurité dans le pays, est apparemment décidé à réagir. 

“Il a été décidé l’installation d’une commission d’enquête chargée d’examiner les causes de ces dérapages dangereux, de définir les responsabilités et de prendre des mesures et décisions fermes en vue d’en finir avec ce phénomène”, indique un communiqué du ministère de l’intérieur. Le département de Nouredine Bedoui n’a pas donné plus de détails.

Vendredi dernier, deux stades algériens ont connu des violences inouïes. A Oran, la rencontre qui a opposé le MCO et le CRB a dû être interrompue au à la 78e minutes à cause de l’envahissement du terrain par les supporters du club oranais qui n’ont pas accepté la défaite de leur équipe.

A Constantine, des affrontements très violents ont opposé les supporters de la JS Kabylie et du MC Alger à ceux du CS Constantine en marge de la rencontre de la Coupe d’Algérie qui opposait la JSK au MCA. Les violences ont provoqué plusieurs blessés et une haine incommensurable entre les supporters de ces clubs.

Les réseaux sociaux et les médias spécialisés ne parlent plus que de cela. Du coté des autorités concernées, seule la ligue nationale de football  a indiqué qu’elle allait appliquer des sanctions. Mais, pour l’heure, sans aucune décision concrète.