C’est une véritable hécatombe. Le crash de l’avion militaire à Beni Mered, tout près de l’aéroport militaire de Boufarik, a fait au moins 257 morts, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes présentes en ce moment même sur le site du crash. 

Il ne s’agit, pour l’heure, que d’un bilan provisoire et la Protection Civile poursuit les recherches et les secours en compagnie de plusieurs unités de la Gendarmerie Nationale. Nous avons appris également que le ministère de la Défense Nationale a confirmé officiellement ce premier bilan. Dans un communiqué rendu public il y a de cela quelques minutes, cette institution a fait savoir que « le nombre des martyrs à déplorer s’élève à (247) passagers et dix (10) membres de l’équipage, dont la plupart sont des personnels de l’Armée Nationale Populaire ainsi que des membres de leurs familles ».

Il y a donc des civils parmi les victimes de ce crash. Le ministère de la Défense nationale n’a pas fait état d’éventuels survivants. Le ministère de la Défense n’a pas maqué de souligner enfin que « l’opération d’évacuation des dépouilles des victimes vers l’Hôpital Central de l’Armée à Ain Naâdja se poursuit afin de les identifier ». « Plus amples détails qui entourent cet incident seront communiqués ultérieurement”, indique en dernier lieu la même source.