Un avion militaire de transport,  un Iliouchine I76, de troupes s’est écrasé mercredi matin peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, située à une trentaine de km au sud d’Alger. Les images filmées par des témoins oculaires reflètent l’ampleur tragique des dégâts de la catastrophe. 

Selon plusieurs sources sécuritaires, il y avait plus 200 passagers civils et militaires à bord de cet avion. Pour l’heure, aucun bilan officiel n’a été avancé par le les services du ministère de la Défense Nationale. Ceci dit, un premier bilan de la Protection civile déplore la mort de près de 105 personnes. Une véritable tragédie.

Les secours sont toujours sur place et tentent de sauver les éventuels survivants.

Actualisé à 10 H 15  : Le ministère de la Défense vient de réagir et indique qu’un avion de transport militaire assurant le vol Boufarik-Tindouf-Béchar s’est écrasé ce matin du 11 avril 2018 dans le périmètre de la Base Aérienne de Boufarik dans un champ agricole inhabité.

“À cet effet, Monsieur le Général de Corps d’Armée, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a interrompu sa visite d’inspection en 2ème Région Militaire et s’est immédiatement déplacé sur les lieux, pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts et prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations où il a ordonné la désignation immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident”, explique la même source.

“Suite à ce tragique accident, Monsieur le Général de Corps d’Armée présente ses sincères condoléances aux familles des victimes tout en leur assurant son immuable compassion dans cette douloureuse circonstance”, assure encore le ministère de la Défense Nationale.