Suite à l’article publié en date du 05 avril 2018 par Abdou Semmar dans son site Algériepart,  Monsieur Blikaz Abdellali tient à apporter, le démenti le plus catégorique aux nombreuses allégations mensongères distillées dans un écrit intitulé : ” Les Turcs, le milliardaire Blikaz et les 2 millions de tonnes de ferrailles bradés dans des conditions troublantes “.
 
1) Aucune transaction de vente ou achat de ferraille n’a été projetée ou conclue avec le groupe Tosyali ou autres, que ce soit pour 01 tonne ou 2 millions de tonnes.
 
2) Je ne possède aucune aciérie à Sidi Moussa, ou Ouled Moussa ni même sur l’ensemble du territoire national.
 
3) Tous les projets que j’ai initiés ont été menés à leur terme ou sont en cours de réalisation. Ils n’ont jamais connu de blocage ou autre de la part des pouvoirs publics, contrairement à ce qui est affirmé dans l’article incriminé.
 
4 ) Je suis dans le BTP depuis le milieu des années 1960 et peux me targuer d’avoir toujours gardé et entretenu d’excellentes relations avec les Institutions de mon pays. Mon entreprise, qui se trouve être parmi les plus importantes sociétés oeuvrant dans ce secteur d’activité, contribue à l’effort national de développement depuis des décennies, en donnant de l’emploi à des milliers de travailleurs.        
 
Par conséquent , les affabulations de Semmar Abdou sur de prétendues ou supposées transactions au détriment du Trésor Public, pour des centaines de millions de Dollars, n’existent que dans son imagination et son délire de faire dans le sensationnel.
 
La présente mise au point est rédigée aux fins de droit de réponse et sous réserve des suites à donner, y compris par voie judiciaire.