Le concert du célèbre et controversé humoriste français Dieudonné est attendu avec beaucoup d’impatience par ses fans à Alger. Mais l’équipe de l’acteur, comédien et militant politique français a fait savoir que le ministère de la culture Algérien n’a pas encore donné son feu vert. Aucune date n’est donc précisée et le flou entourant ce spectacle à Alger est total. 

« Le Ministère de la culture Algérien n’ayant pas encore validé la venue de Dieudonné, nous ne pouvons pas vous proposer de date pour le moment », a-t-on appris ainsi auprès de l’équipe de l’humoriste français. « Nous espérons pouvoir trouver une solution le plus rapidement possible. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation », explique la même source.

 

Mais le concert de Dieudonné est-il, pour autant, compromis ? Pour l’heure, personne ne peut l’affirmer. Le retard déploré dans la réponse du ministère de la Culture peut obéir uniquement à des considérations bureaucratiques. Dieudonné avait, auparavant, animé des shows à Alger en février 2013 et en juin 2010. En dépit des polémiques qu’il alimente en France en raison de ses diatribes à l’encontre de la mémoire du Holocauste, Dieudonné n’a jamais fait l’objet d’une quelconque censure politique en Algérie.

« Gardez vos places, j’arrive à Alger !  Nous attendons que le ministère de la Culture nous donne une date. Ça sera un des dimanches dans les semaines qui viennent. Continuez à réserver, j’arrive », avait précisé récemment l’humoriste français dans une vidéo postée sur Youtube.

« Nous devions être à Alger dimanche prochain (25 mars 2018), mais le ministère de la Culture nous a invités à repousser cette date, puisque le délai (d’étude de la demande) est un peu court. Il existe peut-être quelques pressions. Je n’en sais rien. Nous attendons l’autorisation du ministre de la Culture », a-t-il également expliqué à des fans algériens qui ne cessent de le « harceler » par leurs sempiternelles questions.