Les Algériens ne peuvent pas se passer du visa Schengen. Ils sont les plus gros consommateurs et demandeurs de visas Schengen dans le monde. Et les chiffres révélés par le Consul général de France à Oran confirment ce constat. 

Christophe Jean a expliqué, lors d’un point de presse, organisé jeudi dernier en marge d’une visite guidée des nouveaux locaux du centre de TLS Oran, que  la région d’Oran s’est classée à la 6ème position à l’échelle mondiale en termes de demandes de visas alors que la région du centre (Alger) a occupé la première place. Mieux encore, le diplomate français a indiqué qu’en l’espace de cinq années, la demande des visas a littéralement explosé pour atteindre une hausse de 140 % entre 2012 et 2017 dans la région d’Oran.

Ces chiffres impressionnants traduisent l’incroyable regain d’intérêt que connait le visa Schengen en Algérie. En 2013, des chiffres révélés par la Commission Européenne ont révélé qu’au niveau mondial, les ressortissants algériens sont les 8 ème plus grands consommateurs de visas Schengen. Les Algériens se rangeaient nettement derrière les Indiens (avec 506.162 demandeurs), les Turcs (668.835 demandeurs) et les Biélorusses (698.404), qui ont déposé, en moyenne, deux fois plus de dossiers que leurs homologues algériens.

Mais ces pays comptent un nombre de population nettement plus important que celui de l’Algérie. Et les chiffres dans notre pays ne cessent de monter crescendo. Si en 2016, 410 522 visas ont été délivrés par l’ambassade de France, pour l’année 2017, 417 000 demandes de visas ont été déposées uniquement à la date du 31 août ! A la fin de 2017, un total de 626 000 demandes de visa ont été enregistrées. Un chiffre jamais égalé !