La population de la ville d’El-Milia dans la wilaya de Jijel poursuit son combat contre l’installation d’une cimenterie polluante dans leur région. Au moins 30 associations locales ont signé une pétition et une lettre qui ont été adressées au Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. 

Une lettre dans laquelle ils prient le Chef de l’Etat d’intervenir dans les plus brefs délais pour stopper ce projet industriel qui risque de causer un énorme préjudice à l’environnement de toute la région d’El-Milia. La future cimenterie sera réalisée et gérée par le groupe indien Sanjay Agarwal qui a créé en 2016 en Algérie avec des partenaires nationaux une société algérienne appelée SARL Super Industries.

Dans cette lettre adressée à Abdelaziz Bouteflika, les associations et collectifs citoyens de la localité d’El-Milia souhaitent que la Présidence de la République se prononce sur l’arrêt de ce projet en raison de ses retombées néfastes sur la flore et la faune de leur région. Les habitants d’El-Milia, une région qui accueille d’ores et déjà le grand projet du complexe sidérurgique de Bellara, ne veulent pas assister à la transformation de leur localité en une “région invivable” en subissant les rejets d’une cimenterie qui sera située à peine à 500 mètres de leur ville. A El-Milia, la population est déterminée à défendre coûte que coûte sa région contre cette destruction programmée de l’environnement.