Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, continue de remanier son cabinet. Dans la discrétion la plus totale, il a mis fin, ce mardi, à un de ses conseillers. Le général Djamel-Eddine Bouzghaïa, conseiller à la sécurité à la présidence de la République, a été démis de ses fonctions, apprend-t-on de sources concordantes.

Nommé en 2010 en remplacement du Général Nadjib, Djamel-Edine Bouzghaïa est resté très discret, contrairement aux autres conseillers de la Présidence de la République. Pour l’heure, les raisons de son limogeage ne sont pas connues. L’identité de son remplaçant n’a pas été également annoncée. Contrairement aux membres du gouvernement, les nominations et les limogeages des Conseillers de la Présidence de la République ne sont pas rendues publics. Certains conseillers sont même nommés par des décrets non-publiables.