Pour la première fois depuis sa prise de fonction, le ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi, frappe un grand coup. Il a limogé le Pdg de Sider, Ali Bediar. Il a été remplacé par Lakhdar Aouchiche, un cadre du groupe.

La décision du ministre de l’Industrie est motivée par le retard pris dans la relance de l’usine d’El-Hadjar. L’usine a  pris du retard et elle ne fonctionne qu’à 30% de ses capacités. Elle emploie toujours 2700 personnes, contre 6000 il y a quelques années. Sider a été d’abord vendue à Lakshmi Mittal, un géant indien de l’acier. Mais au bout de quelques années, cette entreprise a déclaré faillite et l’usine est revenue dans le giron de l’Etat qui la subventionne toujours à coup de milliards . Mais sans résultats probants. Surtout que le grand complexe a désormais deux grands concurrents : les Qataris, installés à Jijel, et Ali Haddad, qui prévoit la construction d’une aciérie à Annaba.