Algeriepart a dernièrement enquêté sur le projet de l’extension de l’Aéroport d’Alger en révélant des informations sur l’éviction d’ULTRA Electronics, entreprise britannique leader dans le logiciel de gestion aéroportuaire, cotée en bourse et dont le chiffre d’affaire avoisine le Milliard d’euros, par la Société de Gestions des Services et Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA).

Nous avions mis en avant les tractations du PDG de la SGSIA, Tahar Allache à travers un intermédiaire Fodhil KERKACHE, pour obtenir des commissions afin de favoriser Ultra Electronics à obtenir le marché de la solution logicielle du nouveau terminal Ouest de l’Aéroport d’Alger.

Au lieu de répondre aux révélations de notre enquête et de démentir les informations avec preuves que nous avions présentés, la SGSIA, que gère Mr ALLACHE Tahar, a préféré déposer plainte contre nous suite à notre enquête.

Par ailleurs, plusieurs personnes nous ont contacté, chargées de nous demander de publier un article d’excuse et retirer nos articles pour voir la plainte retirée…

A ces mêmes émissaires qui nous avaient déclaré  »de laisser tomber, que Allache était trop puissant parce qu’il avait de son côté de très haut fonctionnaires de l’Etat », nous avons tout simplement déclaré que nous ne nous laisserions pas intimider.

Ces menaces et ces chantages insupportables, aussi classiques qu’inefficaces, ne nous découragent pas, mais bien au contraire, cela nous rassure dans nos démarches à aller plus loin dans notre quête de vérité sur cette affaire, qui n’a pas fini de révéler tous ses secrets.

Nous publierons dans les heures qui suivent des révélations encore plus fracassantes sur l’Aéroport d’Alger et ses responsables avec des preuves et des analyses qui vous surprendront.

A très vite.